top of page
Rechercher
  • Sophia Laporte

Vie sur base

Les semaines s'enchainent ici à Amsterdam, le temps passe à une vitesse folle.

Depuis janvier nous avons régulièrement des formations médicales. Camille, la médecin, a besoin de nous pour constituer les équipes médicales en cas d'intervention. J'apprends plein de choses: perfusions, préparation du bloc opératoire, faire des sutures, poser des plâtres, prises de sang, préparer les seringues ...



On a aussi plusieurs formations de secourisme, comme par exemple l’évacuation en terrain montagneux. On s’est entraînés devant la base.



De temps en temps, j’aime bien aller cuisiner avec Estelle et Clément, la super équipe de cuistots. Un weekend, nous avons fait des bugnes avec David et Damien, miam.



Le vendredi soir, c’est souvent un repas festif, comme par exemple tapas, pizza, fajitas… c’est chouette !



Une autre activité bien répandue ici, c’est la pêche. J’y suis allée plusieurs fois avec Ugolin, Damien, Clément, Colombe et David. On va souvent à la cale, devant la base, avec les otaries.



On est aussi allés pêcher à BMG, un très bel endroit situé au pied de falaises sur la côte à 40 min de marche depuis la base.



David a pêché pour la première fois, et a attrapé un énorme poisson (un Saint-Paul)!



Une belle aprèm !



Au retour vers la base en fin de journée, il y a de belles couleurs de coucher de soleil derrière l’île.



Il y a énormément de pups en ce moment, ça grouille de partout dans les colonies d’otaries! Je suis retournée plusieurs fois à la MAE pour le suivi des populations d’otaries avec Anthony. On a pesé, mesuré et bagué des pups.



En dehors des manip ornitho, on peut également bien les approcher en se promenant sur la cale ou sur le chemin vers la cabane de Ribault.



Les petits pups sont partout autour de la cabane !




On voit très souvent des orques passer le long de la côte. J'ai pu un voir un sauter, c'était magique.



Je suis aussi allée à la chaussé des otaries et à la pointe de la recherche, avec Damien, Luc et Ugolin pour, entre autres, faire un suivi de la végétation. On a tiré deux grandes ficelles sur 100m et inspecteur Damien, agent flore de la réserve naturelle des TAAF, a pu faire un inventaire des espèces végétales présentes sur le site.



J’ai pu également découvrir la cabane d’Antonelli avec Colombe et Clément. C’est très beau, la cabane se situe en haut d’un cratère dont le fond est couvert par une forêt de cyprès. On y a passé une nuit, le temps de poser des pièges et de les relever le lendemain. C’est très étonnant de rentrer dans cette forêt de cyprès, c’est tellement différent du reste de la végétation sur l’île !



La météo est très agréable ces temps-ci, il fait bon et ensoleillé. On a profité de ces belles conditions pour piqueniquer à pointe B, la cabane située à 30 min de la base où se trouvent mes instruments de mesure. Il a de beaux points de vue sur l’océan.


Les manips s’enchaînent, on profite bien de ce beau temps !

243 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page